Prisoners of the sun

Publié le 28 Octobre 2011

Blue velvet - Childhood

Rosie plaited my hair. She’s very good at fishplaits.

Rosie took this too.

photos : Kitty Ridell du tumblr Prisoners of the sun (ainsi que ses amies Rosie et Lili)

 

Kill for love - Chromatics

 

Pendant une minute à peine ,y a eu subitement l'odeur de la pie du pub anglais .De la pie irlandaise de Karen .De la pie galloise de Kathleen .Dingue .Dingue comme les odeurs ça te déclenche des trucs dans le cerveau .La pie anglaise c'est pas super bon en soit (disons que la sauce gravy et les petits pois ...voilà quoi) mais ...c'est une question de souvenirs .C'est comme la Barbapapa ou la soupe aux vermicelles .Bref .On s'en fout .J'ai vraiment l'impression d'écrire du ...caca inutile mais d'un autre côté c'est tout ce que je sais faire donc ...Bref .Bref .Bref .Sinon ,avez vous vu que Tim Walker fait toujours des photos aussi magiques ? Clique clique clique clique clique .

 

La playist d'Eleonore Bridge qui est juste parfaite pour te remonter le moral quand il pleut ,qu'il fait du vent et que tu ne peux sortir de chez toi sans que tes cheveux soient attirés vers les hauteurs divines (comporte plein de bons produits bios pour ta santé comme Rizzle Kicks ,Brazilian Girls ,Tahiti 80 ou bien College) .

 

Et la chansons "bonus à plus dans l'bus" : Starlighter - Jupiter

 

Instant vérité

 

Instant marijuana ,instant cinéma

Femmes au bord de la crise de nerfs

Femmes au bord de la crise de nerfs

 

Ca pète de couleurs .Ca pète de dialogues et d'engueulades .Ca pète de look eighties qui piquent les yeux .Ca pète de "Antonio Banderas quand il était jeune il était nettement moins oléolé" .Ca pète de Rossi de Palma .Ca pète de rouge et ça sonne beaucoup mieux si l'on dit Mujeres al bordo de un ataque de nervios .Rossi de Palma et Antonio Banderas forment certainement un des couples les plus mythiques du cinéma en terme stylistique ,Candela (Maria Barranco) est adorablement insupportable ,Pepa (Carmen Maura) est en plein pétage de câble ,Lucia (Julieta Serrano) est la parfaite mère totalement frappée du bulbe ,le chauffeur du taxi mambo (Guillermo Montesinos) est la signification même du terme "What the fuck ?" et Ivan (Fernando Guillen) est une tête à claques .C'est drôle (pas hilarant mai drôle) ,rapide ,tchatcheur et ...Almodovar quoi .Si Pepa n'avait pas une amie maquée à un terrorits chiite réfugié chez elle avec des potos de la bombe ,que son mec ne l'avais pas plaqué pour une avocate jalouse dont elle a besoin afin de défendre cette dîte amie en danger qui tente de se suicider alors que les visiteurs de son appartement s'avèrent être le fils de son mec et sa copine qui boit du gaspacho bourré de somniphères et part dans un looooong sommeil où elle perd sa virginité tandis que des policiers débarquent chez Pepa accompagnés de la mère diagnostiquée dérangée mentale qui a réussi à quitter l'hôpital avec un flingue ,ce film n'existerait pas .

   

Poulet aux prunes

 

Génial .Poétique ,doux ,drôle ,original .Génial .C'est un film .Un film entrecoupé de dessins ,d'animations ,une image filmée sur un fond de montagnes à l'encre de Chine .Et ce n'est pas ridicule .Ca marche !L'histoire ?Nasser Ali (Mathieu Amalric) est un des plus grands violonistes de son époque .Il vit à Téhéran dans les années 50 avec sa femme Faringuisse (Maria de Medeiros) et ses deux enfants ,Lily (Enna Balland/Chiara Mastroianni) et Cyrus (Mathis Bour) ,fillette fine et intelligente ,garçon rieur et frondeur .Son frère ,Abdi (Eric Caravaca) ,est un communiste révolutionnaire ,contraire de son frère Nasser Ali mais très lié : ils ont grandi dans l'opposition totale (l'un étant cancre ,l'autre bon élève ,l'un étant insoumis ,l'autre étant responsable ,...) mais sont étonnamment attachés .Nasser Ali vit pour la musique ,pour sa musique et pour son violon .Passion presque égoïste ,il ne s'occupe pas plus de ses enfants que de sa femme mais vénère son violon .Jusqu'au jour où ...on le lui casse .Dégoûté ,il part en vain à la recherche d'un remplaçant : dépensant des centaines ,il ne le retrouva pas et tombe dans une dépression ,décidément de mourir .Comment ?Lentement ,doucement ,"dignement" en s'allongeant dans son lit ,fumant cigarettes Lazare sur cigarettes Lazare et n'en bougeant pas jusqu'à ce que mort s'en suive .Commence alors un décompte de huit jours ,les huits jours passés dans ce lit ,précédant sa mort ,annoncée dès le début du film .Huit jours où il revit sa vie dans sa tête ,pensant à son enfance ,son violon perdu ,la haine envers sa femme ,son amour envers Irâne (Golshifteh Farahani) ,sa perfection du violon avec son maître (Didier Flamand) , ...et sa rencontre fatale avec Azraël l'Ange de la Mort (Edouard Baer) .C'est mélancolique ,nostalgique ,poétique ...mais pas lourd .Chaque plan est beau .Grâcieux .

Mystery Train

 

Même pas besoin de raconter l'histoire ,de dire si c'est bien ou pas ,fin ou pas ,intelligent ou pas : c'est un film de Jim Jarmush avec Screamin' Jay Hawkins ,Joe Strummer et Steve Buscemi les gars !Alors le premier qui demande si c'est bien il se prend une bouteille de "gnôle" dans la teuté .

 

 Tonight tonight - Passion Pit

 

*

Swedish Kittens  

Mona Johannesson et Bo Deveilus par Andres Öhlund

kate moss by marc hispard

Kate Moss par Marc Hispard

Non seulement Mona Johannesson ressemble à Kate Moss mais EN plus elle fait les mêmes photos .Après bon moi je dis voilà quoi hein ... 

Rédigé par Clémence

Commenter cet article