You can be the boss

Publié le 25 Octobre 2011

Open season - High highs

Image 7 of 16 : Jordan Voth

Image 14 of 16 : Jordan VothImage and video hosting by TinyPic

David Bowie, tournée Diamond Dogs

Image 10 of 11 : Nirrimi

SS_62_image_2

La mode ,dimension fort lointaine .

 

 Come on over - Veronica Falls

 

Rien que parce qu'ils me font sourire .Sinon j'ai passé une heure à écouter de la musique "hype cheveux dans le vent skate aux pieds blondeur solaire et paysages de grand canyon j'ia un tumblr trop hype avec des images délavées yououh" (bon ...je met aussi des images de ce genre après tout) genre ça et je suis dans un état de demi sommeil proche de l'Ohaio genre regard vide et mains totalement relâchées .Ce genre de musique aussi nommé "chillwave" est parfait pour dormir .Oui bon comme ça on dirait que je dénigre mais ...non ,point du tout ,c'est juste que ...j'ai du mal à différencier les différents morceaux quoi .Après y a certainement un truc à choper qui est trop subtil pour moi mais j'avoue que la rythmique lanscinante et les accords étouffés de synthé et autres machines étranges en fond ,ça me fait plus un effet relaxation qu'inspiration .Si quelqu'un est motivé pour m'expliquer les profondeurs de la chillwave ...

 

Lara Stone "à la maison"

 

*

photos : Anne He

 

Et pour la 3539027 édition ,la chanson qui ne quittera jamais ma tête / Somewhere over the bus stop - The Crookes

Non ,je ne suis pas obsédée par les Crookes ,absolument pas ...

 

Instant margarita ,instant cinéma

The Artist

 

Oui bon ...c'est bien quoi .C'est bien .Tu ne gaspilleras pas ton argent si tu vas le voir .Mais c'est pas non plus SI bien que ça .Disons que j'ai eu l'impression que plus le film avançait ,plus l'excitation et l'intérêt que tu portes à l'écran se dissipe .Et dans les dernières vingt minutes tu commences sérieux à décrocher ...Heureusement qu'on a droit au numéro final parce que sinon ...Est-ce que le côté "niaiseux" -comme dirait nos confrères québécois- est du au respect du "kitsch" du cinéma muet et de ses bluettes en noir et blanc (oui bien sur il n'y a pas QUE des bluettes mais ...you know what I mean) ?Est-ce que l'aspect un peu lassant est du à l'absence de dialogues ?Je n'en sais rien .Quoique si .L'absence de dialogue n'est pas gênante ,c'est très bien géré mais c'est comme si ,par l'absence de son ,le film "devait" être mou ,vide et niais .On a envie de dire au réalisateur de retirer un peu de guimauve et de chantilly disons ... Voilà voilà .Rien de plus à dire .Juste que je ne suis pas d'accord avec les gens qui ,en sortant de la salle ,disent "C'est super ,il a osé faire un film muet en 2011 ,on ne peut que le saluer blablabla" .Beh désolée mais non .Déjà ,c'est pas non plus super original de faire un truc contraire à ce qui se fait à notre époque ,c'est même plutôt "bateau" je trouve mais bon ...Ce n'est pas pour autant que ça n'aurait pas pu être génial .Ensuite ,c'est pas parce que le mec a fait un film muet en 2011 qu'on peut tout lui passer et le film a ,selon mon humble avis ,de gros défauts .Voilà .Zut .

L'équipe de policiers de brigade de protection des mineurs de «Polisse».

Polisse

 

On va pas se mentir ,j'ai pleuré .Ouais ouais .Vous vous y attendez pas hein ?Non ,sérieusement ,quiconque voit ce film pleure au moins à UN moment .Ou du moins il retient ses larmes quoi .Pas "niaiseux" comme le précédent ,pas misérabiliste ,il est réaliste (selon ce qu'en ont dit certains professionnels) et quand tu te dis que c'est des trucs de la vraie vie ,tu frissones quoi .Niveau acteurs ,y a un peu le gratin du cinéma français actuel donc rien à dire de plus .Ah si .Joey Starr ."Joey Starr FLIC ?!Ah mais j'attend de voir ça !" .Beh figurez vous qu'il est très bien .Tout comme dans Le bal des actrices .Très bien .Maïwenn d'abord en retrait (aucune parole durant la première heure du film il me semble ,à part un "Bonjour") apparaît vraiment dans la deuxième partie où la vie privée du service de la Brigade des Mineurs entre en jeu : forcément ,quand tu recueilles des témoignages de viols ,bastons ,agressions ,attouchements et maltraitances toute la journée ,tu peux devenir -au choix- alcoolique ,anorexique ou même un brin sur les nerfs .L'histoire ?Maïwenn est une photographe chargée de faire des photos (sans blague !) pour le Ministère de l'Intérieur (il me semble) ou un magazine ou je sais plus .Elle est intégrée dans l'équipe de la Brigade des Mineurs de Paris donc et suit l'équipe de jour comme de nuit à travers leurs interventions ,les interrogatoires ,les arrestations ,les prises en charge d'enfants et leur vie entre eux ,solidaires et jamais loin du clash .La tension est toujours présente et chacun gère les problèmes des autres et ses propres problèmes ,souvent assez lourds eux aussi .Alors bien sur ,il va se passer un truc entre Maïwenn et un membre de l'équipe au bout d'un moment (on se demande bien lequel dis donc !) et ...Et allez voir le film .C'est bien bien bien bien ,captivant ,tu décroches pas des 2h07 et même si c'est très dur ,violent aussi bien psychologiquement que physiquement ,c'est indéniablement remarquable .

 

Image 1 of 16 : Nina Mouritzen

Image 9 of 16 : Nina Mouritzen

Theophilus London par Nina Mouritzen

 

T'as l'swag ou tu l'as pas .

Rédigé par Clémence

Commenter cet article