Lemonade

Publié le 11 Juin 2013

Image 2 of 15 : Alexis Vasilikos photography

Image 11 of 15 : Alexis Vasilikos photography

Image 12 of 15 : Alexis Vasilikos photography

Image 13 of 15 : Alexis Vasilikos photography Image 15 of 15 : Alexis Vasilikos photography

Image 1 of 15 : Alexis Vasilikos photography

photos : Alexis Vasilikos

 

Le lycée est fini .Pour toute la vie .Depuis vendredi .Lycée fini .

Vendredi était une de ces journées à la fois très triste mais aussi très heureuse parce que marquée par plein de rires ,de sourires ,de cadeaux ,de soleil ,de chaleur ,de gâteaux ,de dessins ,de bilans .C'est le jour où tu regardes d'une façon différente les graffitis sur les tables ,les têtes de tes profs ,la poussière sur le sol ,les marches des escaliers trop hauts et la peinture écaillée sur les murs .J'étais tôt au lycée ce jour là .7h30 ,sac à dos plein de cookies et blinis et il faisait doux ,même pas frais .Et je me suis dit que c'est peut-être la dernière fois que j'entre ici ,que je monte ces putains d'escaliers qui font mal aux mollets .C'est terriblement niais mais aussi très vrai .Alors on a bu le thé fait au заварка ,on a discuté en français et en russe ,on a vraiment beaucoup ri et même pleuré et cette fois-ci ,je ne me suis pas faîte enfarinée .Maintenant ,révisons ,travail ,boulot et le ...BAC .Argh .

 

South 2nd - Cocorosie / Hopscotch - Cocorosie / Kenaston - Chilly Gonzales

 

Etant donné que Room 237 sort officiellement en salle mercredi 19 juin ,j'en profite pour reposter ce que j'avais écrit à son propos le 26 mars ,après l'avoir vu ,sur grand écran ,dans un cinéma toulousain génial qui propose pas mal d'exclusivités cinématographiques .Je le répète : ce film est ab-so-lu-ment gé-nial (ça y est ,elle recommence à détacher les syllabes) .Vraiment absolument totalement entièrement.Que vous ayez vu The Shining ou pas ,que vous ayez déjà vu un film de Kubrick ou pas ,vous DEVEZ le voir.Ok ?Did you get it ?You MUST see it .I want YOU !

Instant patatra ,instant cinéma
tumblr_mict3qmTh01rchpmfo4_1280
Room 237
 
Dimanche soir ,je suis allée à l'Utopia pour La Dernière Zéance .Et dimanche soir ,c'était une spéciale ...Kubrick !Avec The Shining puis Room 237 et au milieu ,une demi heure d'entracte .Bon déjà ,rien qu'à l'idée de voir The Shining sur grand écran ,dans le noir ,assise dans un siège de salle de ciné me rendait euphorique .J'avais déjà vu The Shining mais à la télé .Là ,j'allais le voir au cinéma .Au ci-né-ma .Aaaah !!!J'ai donc revu ce film et ,sans surprise ,j'ai été happée ,comme la première fois .Fascinée ,obsédée ,attirée ,scotchée ...utiliser tous les adjectifs possibles ne réussirait pas à exprimer l'état presque extatique dans lequel j'étais : du pur bonheur cinématographique .De la jouissance visuelle et psychique .Dans ce film ,tout est parfait .Voilà .Et le documentaire qui suit -Room 237- n'a fait que prolonger cet état : hypermégaultraüber intéressant et fascinant tellement il analyse et décortique le film dans ses moindres détails .Et quand je dis ces "moindres détails" ,je le pense vraiment : c'est à dire -par exemple- la signification du nombre de voitures sur le parking apparaissant quelques secondes à l'écran .C'est ...je ne sais comment le dire .Ca te laisse bouche bée ,sur le cul ,béat ,abruti de "Whaaaat the fuck ?!" .Tu te rends compte des innombrables détails à côté desquels tu es passé et qui étaient pourtant là ,juste là ,sous tes yeux !Le nombre incalculable de références ,de clin d'oeils ,d'indices ,de messages subliminaux (si si !) ,de signes ,d'incohérences et autres whatthefuckitudes kubrickiennes .Dans ce film ,on apprend que Kubrick avait un QI de 200 .Et croyez-moi ,il s'en est servi : The Shining (et ses autres films) sont blindés de multitudes infinies de détails comme étaient blindés tes coffrets de jouets quand tu étais petit .Des détails à choper ,à méditer ,à comprendre ,à interpréter .Et comme le dit Room 237 en conclusion ,on n'aura jamais fini de tout voir : il y aura toujours quelque chose qui nous aura échapper dans les films de Kubrick et particulièrement dans le fourmillant The Shining .Certains ont du le regarder trente fois .Voire plus .D'autres ont du superposer en même temps le film passé à l'endroit et à l'envers .D'autres se sont attardés sur les chiffres .Et d'autres encore ont capté l'obsession de Kubrick pour les génocides .Et ce ne sont que quelques interprétations du fillm .A les écouter ,The Shining parle de tout à la fois : du passé ,des génocides ,du "fardeau de la race blanche" ,de la vie de Kubrick ,de "l'empire américain" ,de l'Holocauste ,des Indiens d'Amérique ,de la mythologie ,des étoiles et de la Lune .Après tout ,pourquoi ne serait-ce pas le cas ?

Rédigé par Clémence

Publié dans #Cinéma

Commenter cet article