Vive le cinéma !Et la haute couture !

Publié le 7 Juillet 2011

La nuit du chasseur

 

Et beh dis donc ...Mon père m'en avait fait tout un plat "Clémence ,il FAUT que tu vois La nuit du chasseur avec Robert Mitchum !" .Ok ok .Alors je l'ai vu .Et c'est très bien .Ca a drôlement bien vieilli .Vraiment .Il est sorti presque DIX ANS avant Les Oiseaux et on dirait qu'il a vingt ans de moins !Vraiment .C'est dingue comme ce film est ...moderne .La photo est géniale ,il y a un jeu sur la lumière et l'ombre qui est géant .Même le jeu des acteurs est génial : Robert Mitchum est grave flippant avec sa voix de psychopathe (chiiiiiildreeeens ...) ,Lillian Gish est ...ma préférée du film ,les deux gosses sont attachants (bien que la gamine m'ai donné quelques envies de baffes mais bon ...) , ...Bref ,tout est bien .L'histoire ?Le père (Peter Graves) de John (Billy Chapin) et Pearl (Sally Jane Bruce) est un "truand" qui à la suite d'un braquage se fait choper par les flics .Dans la panique ?avant que la police arrive ,il confie à son fils le secret de la cachette du fric : il a planqué 10000$ dans un endroit que John ne doit absolument pas révéler .A six ou sept ans à peine ,le gamin se retrouve successivement sans père ,avec un lourd secret puis sans mère .Et avec la responsabilité de sa soeur ,encore plus naine que lui .Paumés ,ils fuient la maison après la disparition de leur mère ,alors qu'ils se retrouvent aux mains de leur "beau père" ,Harry Powell (Robert Mitchum) ,pasteur fanatique et dont la gueule ne revient pas à John alors que tout le village semble l'apprécier (il a ses raisons vu que c'est ce connard qui a tué sa mère) .Harry Powell a un grand chapeau noir ,un "knuckle tattoo" disant "love" puis "hate" et tout un petit numéro sur "comment l'amour l'emporte sur la haine" avec ses mains .Autrement dit ,il est un peu spé .Et malhonnête : il harcèle John pour savoir où est l'argent .Et un jour ...il le découvre : la poupée que Pearl ne quitte jamais .Alors John et Pearl fuient ,montent dans une barque et atterissent chez Rachel Cooper (Lillian Gish) avec trois autres gamines ,toutes recueillies par cette "mémé au grand coeur" .Ils commencent là une vie épanouie mais une nuit ...Une nuit ,Harry revient .Mais Rachel n'est pas dupe ,elle voit bien que ce (pas si) jeune foufou est un peu étrange dans sa tête et alors qu'il se jette sur John et tente de lui arracher la poupée ,elle sort la carabine .Et il fuit .Mais il re-revient !Et oui ...relou le bougre .Alors qu'elle se balance dans son rocking chair ,la carabine à la main tout en protégeant ses enfants ,de fil en aiguille ,elle finit par le faire choper par la police et tout est bien qui finit bien .Des scènes cultes ,une lumière inoubliable ,une image magnifique ,un Robert Mitchum traumatisant .

 

Reservoir dogs

 

Le tout premier Tarantino .Avec Tarantino dedans .Autrement dit : délicieux .Et violent .Mais délicieux .Comme me le répète mon père "La première fois que je l'ai vu c'est après que ton frère soit allé le voir et m'ai dit Papa ,faut absolument que tu vois ce film ,ce mec est fou mais génial ! et donc j'y suis allé et quand je suis sorti je me suis dit Mon fils est fou !" .Et effectivement ,Tarantino est fou .Mais maintenant ce n'est plus un scoop .A l'époque où il est sorti ,oui : difficile à croire mais Tarantino était un inconnu .Alors ,comment c'est ?Fou mais génial .Ultra violent aussi .Mais comme toujours chez Tarantino ,la violence est au 53ème degré et en devient moins dérangeante (selon mon humble opinion) : y a du sang ,des organes ,des oreilles arrachées et des coups mais ...comment dire ?Ce n'est pas ...choquant (à éviter pour un gosse de cinq ans tout de même) .L'histoire ?Un gang de six mecs aux noms d'emprunts répondant à des couleurs et dirigé par un père et son fils ,se voit dirigé sur un braquage .Qui tourne mal .Mr Blue ,Mr Blonde ,Mr Brown ,Mr Pink ,Mr White et Mr Orange se font alternativement choper ,blesser ou disparaissent dans la nature .Mais un en sort indemne : Mr White (Harvey Keitel) traîne un Mr Orange (Tim Roth) agonisant jusqu'au hangar où ils étaient sensés tous se retrouver après le braquage de la bijouterie .Alors que MR White tente tant bien que mal de réconforter Mr Orange et se voit dans l'impossibilité de l'amener à l'hôpital ,Mr Pink (Steve Buscemi) débarque avec son obsession du "professionalisme" et une bonne nouvelle : il sait où sont les diamants .Il les a d'ailleurs planqué .Mais bientôt l'engueulade prend par rapport au fait de savoir si l'on doit amener oui ou non Mr Orange à l'hôpital .Puis ,s'isolant ,le doute né : alors qu'ils sortaient de la bijouterie ,les flics les attendaient ,bien organisés ,nombreux et planqués .Un mouchard .Mr White et Mr Pink sont sûrs qu'il y a un mouchard parmi eux cinq qui les a balancé aux flics .Reste à savoir qui ...Et là ,Mr Blonde (Michael Madsen) débarque ,sosie d'Elvis Presley et cerveau de tortionnaire .Il finira d'ailleurs par pousser à bout les nerfs de Mr White et par torturer un officier de police surune chanson du Super hit des années 70 (ou un truc comme ça) pris en otage dans le coffre de sa bagnole (scène de découpage d'oreille à l'appui) .Seulement BAM !coup de revolver pour Mr Blonde porté par Mr Orange qui se réveille subitement de son agonie lorsque Mr Blonde menace de brûler vif le flic qu'il vient d'asperger d'essance ?Pourquoi ?Pourquoi donc Mr Orange dans sa demi-mort ,affalé au sol ,éventré ,a-t-il tué son acolyte pour sauver ce flic mutilé ?Je ne vous le dis pas parce que sinon c'est un peu gâcher tout le reste du film .Et je me vois aussi dans l'impossibilité de vous raconter la suite .Alors vous verrez bien ...Je peux juste vous dire que tout le monde va morfler ,que Mr Brown (Quentin Tarantino) disparaît vite dans la nature tout comme Mr Blue (Edward Bunker) et que Cabot (Lawrence Tierney) et son fils surnommé Nice Guy (Chris Penn) vont aussi passer un sale quart d'heure .Alors au final ?On va finir sur une conclusion pleine de msytère mystérieux pour pas trop vous gâcher le plaisir et vous frustrer un tout petit peu : le professionalisme l'emporte .Alors ?Allez le voir .

 

 James Stewart dans Fenêtre sur cour

Fenêtre sur cour

 

Bon déjà ,c'est mieux que Les Oiseaux .Toujours selon mon humble avis .C'est nettement plus moderne ou du moins ça a moins vieilli .Même si au début on s'ennuie un peu ,de fil en aiguille l'intrigue prend place et ça devient même un peu stressant donc plus captivant .L'histoire ?Un photographe un peu dans la dèche s'est cassé la jambe et se voit obligé de rester en fauteuil roulant ,une jambe dans le plâtre pendant plusieurs semaines .Ce photographe se nomme L.B. Jeffries (James Stewart) et reçoit régulièrement la visite d'une sorte d'aide soignante se nommant Stella (Thelma Ritter ,attachante) et de sa fiancée Lisa (Grace Kelly) .Bien qu'elle soit belle ,sympathique ,bien née ,fortunée et mondaine ,Jeffries hésite à se marier avec elle malgré les protestations de Stella .Bloqué chez lui ,il s'ennuie à mourir et ne fait qu'une seule chose de ses journées : observer les voisins d'en face .Jusqu'au jour où cette simple observation devient presque une traque : armé de ses jumelles et de l'objectif super zoomant de son appareil photo ,il remarque un comportement étrange chez son voisin d'en face ,un homme d'environ cinquante ans (Raymond Burr) vivant avec sa femme : le coupe Thorwald .Ainsi ,ne se cantonnant plus aux danses en petite tenue de la pin-up d'en face ,Jeffries se met alors à carrément l'espionner et bien qu'au début Stella désapprouve ,elle se prend au jeu lorsqu'il lui confesse ses observations : allers-retours étranges avec une valise ,sorties de nuit , ...Puis disparition de sa femme .Puis meurtre d'un chien dans la cour de l'immeuble .Car oui ,tout le film se passe dans un microcosme : les immeubles entourant une vieille cour dans le coeur d'une ville américaine par un été très chaud réglé par le thermomètre beaucoup trop rouge .Problème : alors que Jeffries présente l'affaire à Thomas Doyle (Wendell Corey) -un ami policier- ,ce dernier ne le croit pas ou du moins déclare qu'il n'y a pas assez de preuves pour lancer une enquête .Révoltés ,Lisa ,Jeffries et Stella vont tout faire pour dénouer eux-mêmes l'affaire et montrer à la police qu'il y avait bel et bien anguille sous roche .Je ne vous raconte pas la suite sinon le "suspens" est un peu gâché donc ...A voir ?Oui .C'est curieusement actuel et on n'a pas l'impression de voir un film d'époque si ce n'est les tenues de Grace Kelly et ses jupes qui prennent deux mètres carré à elles seules .

 

Omar m'a tuer

 

Un beau film mais dur et triste (ma pote avait des mouchoirs et s'en est servie) .Pire lorsque tu sais que c'est une histoire vraie .Je ne connais pas plus que ça la carrière de Sami Bouajila mais j'ai comme l'impression que c'est un de ses gand rôles .Film de Roschdy Zem ,Omar m'a tuer est perturbant et perturbé ,révoltant aussi tant l'injustice suinte .Pourquoi ?Dès le début du film ,alors qu'Omar Raddad (SamiBouajila) se fait arrêter chez lui ,il est amené dans une gendarmerie où on l'interroge (et l'accuse) en français alors qu'il le parle à peine ,bégayant des verbes à l'infinitif et le nom de ses employeurs et chuchotant en arabe ,la tête dans les mains .L'histoire ?Omar Raddad est un jardinier marocain arrivé en France vers 1962 alors que son père y était déjà parti un mois après sa naissance .Il est le second d'une famille de six enfants et ne sait ni lire ni écrire .Travaillant alternativement chez Mme Marchal et Mme Pascal ,il est accusé un jour d'avoir tué une de ses deux employeuses : Mme Marchal est retrouvé morte dans sa cave ,mutilée .Et au mur ,écrit avec le sang de la morte ,"Omar m'a tuer" .Problème : Mme Marchal était une riche propriétaire vivant dans une magnifique baraque à Nice qu'elle a fait construire en hommage à Sagan .Elle était cultivée .Pourquoi aurait-elle fait cette énorme faute de conjugaison ?Même agonisante cela n'est pas envisageable vu que cette faute l'obligeait à rajouter une lettre ,donc contraire à sa faiblesse avant de mourir .Mais malgré des preuves criantes en la faveur d'Omar Raddad ,la justice s'obstine et il est envoyé en prison .Pour 18 ans et demi .Le tribunal hurle ,sa femme Latifa (Nozha Khouadra) pleure .Son père vient le visiter en prison , son avocat Maître Vergès le défend bec et ongle (Maurice Bénichou) mais Omar n'en peut plus : il entame un grève de la faim qui le mènera à l'hôpital .Et tente de se suicider en avalant une lame de rasoir .C'est le désespoir le plus profond .Son compagnon de cellule lui dit qu'en se tenant à carreau il pourra sortir au bout de sept ans mais Omar ne veut pas .Il ne veut même plus sortir : il veut être déclaré officiellement innocent .Car sinon ,pour lui ,même s'il sort ,son nom sera toujours sali ,il se sentira pour toujours assassin .En parallèle ,on suit un écrivain (Denis Podalydès) et son assistante (Salomé Stévenin) qui travaillent sur cette affaire et bossent à un bouquin où ils défendent Omar Raddad et tente de prouver que tout le désigne comme innocent ,qu'il est la victime d'une justice française qui veut un coupable et l'a trouvé en lui .Le livre sortira et Omar Raddad ne le lira pas mais il servira certainement à le faire sortir de prison plus tôt .Et il sortira .Il finira par sortir de prison .Mais il ne sera pas déclaré officiellement innocent .On ne trouvera pas le vrai assassin .Et actuellement ,Omar Raddad n'est toujours pas déclaré innocent .L'état refuse toujours de comparer l'ADN de l'assassin au fichier national .Omar Raddad est donc toujours "coupable" ,pour lui du moins .C'est plein d'injustice et de désespoir et t'as juste envie de péter la gueule de ces gendarmes aussi cons que leurs pieds qui s'acharnent à tout lui déblatérer en français ,ne font venir aucun interpèrete ,alors qu'il est évident qu'il ne pompe rien au français .C'est un bon film .Un beau film .Mais c'est dur .

*

Et pour finir ,un peu de haute couture ...

00170h00180h

Elie Saab ,chou bahebbak .

 

Et beh vous savez quoi ?Plus ça va plus je l'aime .Autant il y a quelques années je trouvais ça atrocement "princesse au pays du bonheur lalala" mais plus ça va plus je trouve que ses robes "de princesse" sont de plus en plus ...ou plus tôt de moins en moins nunuche .Alors bien évidemment ,ne vous attendez pas à du "rock'n roll trash mini jupe en cuir et jarretières rouge" : Elie Saab c'est pas ça et ça n'a jamais était ça .Elie Saab c'est depuis toujours de la loooongue robe de princesse avec des paillettes ,des strass, de la dentelle ,de la transparence et des voiles comme s'il en pleuvait .Et cette année c'est encore ça .Mais c'est aussi encore beau .La seule partie de la collection qui ne me plaît pas ce sont les robes dans les tons cuivre-doré-rouille (ça fait vieux je trouve) .Mais toutes les autres ,les blanches ,les grises et les bleues ...WAOUH !J'en veux !Histoire de me la jouer Cendrillon un petit moment .Tous ces trucs qui brillent ça a carrément fait scintiller les verres de mes lunettes : trop de brillance ne tue pas la brillance avec Elie Saab .C'est beau ,beau ,beau ,beau ,beau ,beau ,beau (la seule robe cuivre-doré-rouille que j'ai aimé) ,beau ,beau .Le hic ?La robe de mariée .Pas si belle que ça selon moi .Trop nunuche justement .Elie Saab a encore à un peu soigner sa cucugnèterie aïgue mais il est sur la bonne voie .

 

Mon amour ,mon ami ,mon amant ,mon préféré ,mon chouchou : Jean Paul Gaulthier !Alors non je n'aime pas toujours ce qu'il fait ,loin de là ,mais il est tellement ...ouvert ,sympa ,gentil ,intelligent ,pas snob , ...Une perle .Bon déjà ,cette année ,double surprise : il y a des garçons !Et il y a ...Mylène Farmer !Si si .Ne fais pas l'autruche ,c'est pas sympa pour elle .Non mais oh !Et même TRIPLE suprise : les garçons portent parfois des vêtements ...de fille !Waouh waouh waouh !Mais QUEL PRO-GRAM-ME !Alors est-ce que ...beh ...non .Non ,honnêtement ,mis à part quelques pièces sur la soixantaine de présentées ,bof .Ca ne m'a pas plus plu que ça .Cependant ,tout comme pour Chanel ,ça sent la pièce qui isolée ,est belle gosse .Mais pas associée à tout l'attirail .Genre y a des manteaux ou des jupes ou des plumes qui seuls sont profondément magnifiques .Mais mis dans ce contexte c'est ...trop .Y en trop .Faut alléger quoi .Ce qui m'a plu ?Ca ,ça ,ça (oui ,même moi je comprends pas que ça me plaise) ,ça ,c'est pas vraiment que ça m'a plu mais j'ai un amour du drapé/plissé alors ... Pour le délire prince Nicolas II de Russie .Si tu n'es pas gaulée comme Frida Gustavsson cette pièce ne ressemblera strictement à rien mais sur elle c'est plutôt séduisant .Ca .En fait ,j'aime tout ce que porte Consantce Jablonski .Dans un manoir au Brésil ça doit être pas mal délirant .L'effet tatouage est kiffant .Il n'y a que Sasha Pivovarova pour te faire aimer ça mais vu que c'est elle beh j'aime .Parce qu'il y a Coco Rocha dedans .Voilà .Sinon j'avoue que les tenues "masculines" (avec des graaaaaands guillemets) m'ont plus fait tousser qu'autre chose mais bon ,ça c'est comme toujours ,la mode masculine ,je ne la comprends pas .

 

Julien Fournié .Quelques pièces intéressantes mais ...dans une autre vie peut-être .

 

Maxime Simoëns : non .J'ai eu une lueur d'espoir puis ...plus rien .

Rédigé par Clémence

Publié dans #Mode

Commenter cet article

Maki 08/07/2011 21:13


J'ai vu au mois 70 fois Fenêtre sur cour , ce film est hypnotisant même s'il reste très statique . Je le regarde toujours en été pendant les journées les plus étouffantes et les plus longues de
l'année. Etrange rituel mais ce film est une perfection esthétique :).
Est-ce que tu as vu Death Proof de Tarantino , ça doit être mon préféré .
Haute couture j'ai adoré Alaïa aussi .
Je n'aurais jamais cru dire ça mais à demain !


Clémence 08/07/2011 23:14



Oui je l'ai vu .J'en ai parlé quelques articles plus bas =) Et il est géant !Et oui ,à demain (mon Dieu !je dis ça ? ^^)



S. 08/07/2011 14:48


putain, des articles sont vraiment cool et intéressants mais... évite de révéler toute l'histoire quand tu racontes un film!;) je voulais voir La Nuit du Chasseur et... mais bon, j'aurai pas dû
lire non plus... bref, bonnes vacances!


Clémence 08/07/2011 23:13



Oui mais bon ...c'est pas que "j'ai un parti pris" mais ,si tu veux vraiment parler d'un film ,t'es un peu obligé de raconter ...l'histoire .Sinon ,tu résumes l'intrigue en cinq lignes et voilà
=) Mais bon ,c'est peut être pas très malin effectivement .