Style it takes

Publié le 12 Décembre 2012

*

Celia par Roberta Ridolfi

photos : Michal Pudelka

 

The Libertine Magazine.'See You At Dawn'.Elizabeth Debicki By Will Davidson For Vogue Argentina . December 2012.12

Elizabeth Debicki, photographed by Will Davidson for Vogue Australia, December 2012.The Libertine Magazine.'See You At Dawn'.Elizabeth Debicki By Will Davidson For Vogue Argentina . December 2012.5

The Libertine Magazine.'See You At Dawn'.Elizabeth Debicki By Will Davidson For Vogue Argentina . December 2012.14The Libertine Magazine.'See You At Dawn'.Elizabeth Debicki By Will Davidson For Vogue Argentina . December 2012.4

The Libertine Magazine.'See You At Dawn'.Elizabeth Debicki By Will Davidson For Vogue Argentina . December 2012.15

The Libertine Magazine.'See You At Dawn'.Elizabeth Debicki By Will Davidson For Vogue Argentina . December 2012.

Elizabeth Debicki par Will Davidson

Editorial Outtake - The Age of Innocence

Jordan Murray par Zanita Morgan

 

Fire - Jake Bugg / Country song - Jake Bugg / Slide - Jake Bugg

 

Instant Царская Россия ,instant cinéma

Анна Каренина

 

On retrouve Joe Wright et Keira Knightley réunis .On retrouve aussi Matthew MacFadyen (Stiva Oblonski) ,le M.Darcy d'Orgueil et préjugés du même réalisateur .On retrouve Keira Knightley en costume d'époque .On retrouve un casting (presque) 100% cupoftea ,des belles robes par centaines ,des bals ,des décors à couper le souffle ,des costumes magnifiques ,une atmosphère onirique de Russie impériale rêvée par un anglais .J'avais lu des mauvaises critiques de ce film ,j'avais lu que c'était trop long (2h10) ,ennuyeux ,plat .Que la mise en scène était "déstabilisante" .Конечно, нет (bien sur que non) ! Je n'ai pas vu les 2h10 passer tellement j'ai été happée dès le premier plan (grandes lettres dorés découpant "Anna Karenine" sur le fond d'un rideau rouge de scène de théâtre "à l'ancienne") par l'ambiance : le film est filmé comme au théâtre -voire comme un ballet- ,les changements de décors ont lieu sous nos yeux ,l'on peut voir les rouages ,cordes et mécaniques .Les paysages sont parfois peints sur de grand panneaux et les acteurs se figent tandis que d'autres continuent de bouger .Il y a aussi beaucoup de danses ,de bals et la façon de se déplacer des acteurs s'approche parfois plus du ballet que de la marche .La musique est très présente mais à bon escient ,quelques comptines russes surgissent parfois .La ville est filmée dans des teintes bleues ,la campagne dans le vert vif ,l'orange jauni et le blanc bleuté .Chaque plan est magnifique ,parfait .Les tapisseries ,les bougies ,les chapeaux ,les cols de fourrure ,les manteaux , ...Tout est tantôt chaleureux ou froids ,beaux ,flamboyants .Même les acteurs sont beaux : avec Aaron Johnson (Comte Vronski) ,Jude Law (Aleksei Karenine) ,Keira Knightley (Anna Karenine) et Alicia Vikander (Kitty Shtcherbatsky) ,c'est un tableau de beauté pendant 2h10 .Malgré le fait qu'il ait teint Aaron Johnson en blond ,pauvre de lui ...Que le film ne soit pas fidèle à l'histoire du livre ,ça ,je ne peux vous le dire ,n'ayant pas lu les mille pages d'Anna Karenine .Mais ce qui est sûr c'est que ce film est superbement réussi ,autant du point de vue esthétique que narratif .

Et Joe Wright a même ajouté la touche believethehype à son film : devinez qui joue la Princesse Sorokina ? C'est Cara Delevingne !

Le pianiste

Dernièrement je l'ai revu à la télévision .J'avais oublié à quel point ce film était bien .Et à quel point il était triste et prenant sans être mélo et pathos .Puis Adrien Brody quoi .

Rédigé par Clémence

Publié dans #Cinéma

Commenter cet article