Don't they know it's the end of the world

Publié le 21 Décembre 2012

*
A-DELICATE-BALANCE-KARLIE-KLOSS-RYAN-MCGINLEY-T-THE-NEW-YORK-TIMES-STYLE-MAGAZINE-WINTER-2012_01

ryan-mcginley-shoots-karlie-kloss-for-the-new-york-times-1

ryan-mcginley-shoots-karlie-kloss-for-the-new-york-times-7

ryan-mcginley-shoots-karlie-kloss-for-the-new-york-times-2

Karlie Kloss par Ryan McGinley

Ryan McGinley 3

Barn Owl (Pale Gold) by Ryan McGinley. The New York Times T Magazine interviewed McGinley on the shifting focus on his work, check it out here. If you’re in New York City, “The Animals” opens tonight at Team Gallery.

Ryan McGinley 10

Ryan McGinley 12

Ryan McGinley Photography

Ryan McGinley Edun Campaign Spring 2012

 

 

photos : Ryan McGinley

Jess, last week up on the Gold Coast.Pascale @ The Agency

Milli.#3

Valentina @ Chic, shot on film.

Jess.I shot this 2 weeks ago but featured it in my exhibition, however now that it’s over I can finally post it. Sandra @ The Agency Models.

Did a quick shoot with Anna from The Agency Models today. Shirt supplied by ONLY.

Today I hung out with one of my closest friends Rachel, it was an enjoyable day and I missed her company.Lena in San Fran.

Jess #2Shauna #3

Shauna #2#4

Today I shot my friend Milli from The Agency. It was cool.Valentina by me

JASMINE #3Today I shot one of my bestest and most amazing friends @slowphy

Les filles de Dakota Gordon

 

Aujourd'hui c'est la fin du monde (mais bien sur !Vous ne le saviez pas ?) et j'ai commencé la journée en mangeant des scones ,cookies et autres 5fruitsetlégumesparjourtamère en cours de russe , à 8h ,yeux collés et "perfectif/imperfectif" au tableau ,tout en me disant ,qu'étant donné la proximité de ma finitude ,je pouvais bien avaler un peu plus de cholesterol .Et apporter quelques lipides aux larves et insectes .A 21h21min21sec je serai -normalement- chez ma tante ,à table et casserai mon verre au sol pour ensuite me scarifier le visage avec des entailles en forme d'illuminatis tout en récitant des incantations mayas ,les yeux pleurant du sang et le corps transpirant de la kryptonite .Mais finalement non .Je resterai tranquillement assise et rirai dans ma tête en pensant à la tête de tous les gens ayant acheté des abris ,des kits de survie ,800 boîtes de conserve (probablement infectes et même pas faîtes par Mémé) ,200 paquets de nourriture lyophilisée (et ça coûte cher la nourriture lyophilisée ,croyez-en une alpiniste avérée ...ou pas) ,des tentes ,des masques à gaz ,sacs de couchage ,armes et autres possessions extrêmement utiles au quotidien .On reconnaîtra les flippés à leurs enfants qui diront à leurs copains ,à l'école ,en avril "On mange des petits pois tous les soirs à la maison depuis le 22 décembre ,j'en ai maaaaaaaaaarreuh ...!" .On reconnaîtra les flippés à leur parkas ininflammables du swag .On reconnaîtra les flippés à leurs garages ,greniers et caves ,curieusement plein à craquer .On reconnaîtra les flippés à la complétude surprenante de leurs malettes mecano .On reconnaîtra les flippés jusque dans les soirées hype où ils tenteront de rentabiliser leurs masques à gaz en essayant d'en faire un accessoire de mode "avant-garde" .Mais en attendant ,clique encore et encore sur "play" et chante avec Skeeter Davis qui ne croit ,non seulement ,plus à la vie sur Terre ,mais encore pire !elle ne croit même plus à l'amour .Et ça ,c'est triste comme Carly Rae Jepsen qui te file son numéro .Alors ,sing with me maybe .

 

Instant ganja ,instant cinéma !

Main dans la main

 

Troisième film de Valérie Donzelli (après La reine des pommes et La guerre est déclarée ,que j'ai maintenant très envie de voir) ,Main dans la main porte le même titre que la chanson d'Elli et Jacno ,qui est d'ailleurs dans le film .Ce film est musical .Presque un ballet parfois .Et je ne dis pas ça parce qu'il se passe en grande partie à l'Opera Garnier .Mais parce que certaines scènes ,par leur mise en scène ,s'apparentent à une danse comme involontaire (par exemple ,la course-poursuite avec Valérie Lemercier ,Jérémie Elkaïm et le ministre) .De plus ,la musique est très présente (et très bonne !) et l'histoire est originale ,surprenante ,fraîche ,fantastique et tout de même ancrée dans le réel : Joachim -surnommé Jojo- fait du skate et de la danse de salon .Il vit à Commercy avec sa soeur Vero (Valérie Donzelli) ,son mari et leurs trois filles ainsi que leur mère ,Mouna .Joachim travaille chez M.Lesieur ,un miroitier et a été réquisitionné plus ou moins de force par sa soeur pour danser avec elle au concours de danse de salon amateur de Monaco .Sa petite vie est alors bien tranquille .Jusqu'au jour où Jojo doit aller à l'Opéra Garnier afin de prendre les mesures des miroirs à changer d'une salle de danse .Il y rencontre alors Hélène ,directrice de l'école de danse de l'Opéra (Valérie Lemercier) .Hélène pleure ,isolée .Joachim s'approche d'elle et là ,l'élan insoupçonné a lieu : ils s'embrassent prestement ,par surprise ,alors qu'ils sont de parfaits inconnus .Et à partir de ce moment-là ,ils seront inséparables .Mais "inséparables" au sens propre du mot : ils ne peuvent se séparer ,physiquement parlant .Ils doivent toujours être côte à côte ,devant ou derrière l'un ou l'autre .Ils marchent à l'unisson ,font les mêmes mouvements en même temps ,se grattent simultanément l'oreille ,tournent tous deux la tête à droite ou à gauche .Comme le dit Constance (Béatrice de Staël) -l'amie pot de colle ,névrosée et attachiante avec laquelle Hélène vit-  "En fait vous êtes inséparables ,c'est la passion !" .Une passion étrange et inattendue ,non souhaitée mais ultra puissante .Joachim se voit alors obligé de s'installer à Paris et de vivre avec Hélène ,de manger et dormir avec elle ...sans que jamais rien d'amoureux ne se passe .Car s'ils couchent ensemble ou même s'embrassent à nouveau ,le charme serait rompu .Et petit à petit ,l'attachement se crée .Se crée tellement fort que s'embrasser serait un drame .A voir absolument pour la fraîcheur et la joie qui se dégage de ce film .Scénario inédit ,acteurs parfaits ,musique géniale ,atmosphère pétillante ;bref ,bonheur !

La bande d'annonce est tout aussi délicieuse .Et la BO est à retrouver ici .Our one source of energy/The ultimate discovery ...

 

Pour Noël ,je serai à Paris (woop woop !) et je vous laisse avec ça ,à écouter en boucle en twistant et pirouettant comme des fous sous le sapin puis sous le gui .Merry Xmas ! Joyeux Noël ! Feliz Navidad ! C Рождеством Христовым ! Un Crăciun fericit ! Gleðileg jól ! 圣诞快乐 ! ميلاد مجيد !

Elli Medeiros (photomaton de la place de la bastille 77) dans My Photos par Elli et Etienne été 81 dans avec Etienne Daho par

elli & jacno aux bains © l.vegas dans elli & jacno par

Stinky Toys par

Elli Medeiros © Liliane Vittori dans My Photos par

Elli habillée par Jean Charles de Castelbajac dans Elli et la mode par

ELLI MEDEIROSElli habillée par Chantal Thomass ELLI JACNO

Elli et Jacno, photo Catherine Faux dans Mes photos par Des jeunes Gens Mödernes

mots&sons_StinkyToys

Elli Medeiros plutôt belle gosse (pow !ça rime !)  Ainsi que Jacno et Etienne Daho .

Rédigé par Clémence

Publié dans #Cinéma

Commenter cet article