Quentin de Briey

Publié le 26 Novembre 2012

*

 

009_large

002_large124_large

007_large003_large

steffy.las vegas october 2012

098_large

004_large

005_large

pixie geldof.mallorca summer 2012

 javier.mallorca summer 2012 anushka.august 2012

photos : Quentin de Briey

 

*

Instant cobra ,instant cinéma

 

Coffee and cigarettes

 

Un film avec Tom Waits ,Iggy Pop ,les White Stripes ,Cate Blanchett ou encore Steve Buscemi (I will alwaaays love yooooouOOOUUUU) ?De Jim Jarmusch ?Je veux je veux !Ce film est une série de court-métrages en noir et blanc ayant tous en commun des conversations autour de tables quadrillées telles un jeu d'échec et bien sur ,du café et des cigarettes (sauf pour Steve Coogan et Alfred Molina qui boivent du thé mais ils sont anglais après tout) .De plus ,tous les acteurs jouent leur propres rôles (sauf Buscemi et Cate Blanchett) : Iggy Pop et Tom Waits se retrouvent par hasard ,de nuit ,dans le même café-bar de bord d'autoroute (du moins ,il semble) et entament une conversation sur le métier über secret de Tom Waits et une conception toute personnelle de l'arrêt du tabac .Jack White tente d'expliquer à Meg White comment fonctionne un appareil nommé "bobine Tesca" et un brin foireux .Steve Buscemi est un serveur intrusif ,fan d'Elvis et présentant une énième théorie de la conspiration à des jumeaux un brin agacés (joués par Cinqué et Joie Lee) .Cate Blanchett a une conversation avec elle-même ,jouant à la fois les rôles de Kate -journaliste célèbre et mère de famille modèle- et de Shelly -cousine de Kate un poil plus débraillée .Et ainsi va le film avec sept autres histoires courtes se succèdent ,toutes plus loufoques et délicieuses les unes que les autres ,mettant en scène Roberto Benigni ,Bill Murray ou GZA et RZA du Wu Tang .BREF ,joie ,extase et damnation .Sans compter que le générique est cette chanson et que tout est parfait .A voir !

We need to talk about Kevin

 

Quand tu réunis dans le même film deux personnes qui ont toutes deux naturellement un physique flippant (Tilda Swinton et Ezra Miller) et que tu leur colles la joie de vivre d'une huître, tu obtiens une ambiance super coolos nécessitant un bon paquet d'ectasy pour se sentir à l'aise .Cependant ,We need to talk about Kevin est un très très très très très bon film .La façon dont il est filmé est totalement déstabilisante ,alternant les flash-backs toutes les cinq minutes et t'embrouillant bien l'esprit en ne te révélant le drame qu'à la toute fin .Il faut le prendre cool sinon tu risques de vider la boîte d'aspirine : pas grave si tu es totalement paumé au début et n'en comprend pas les trois-quarts ,c'est nor-mal .Je ne peux pas vous dévoiler l'histoire de peur de révéler l'intégralité du film : plus il vous sera opaque avant de le voir ,plus vous ressentirez l'ambiance lourde ,enveloppante de cruauté ,de "glauquitude" et d'angoisse .Atmosphère totalement malsaine ,totalement flippante ,totalement sale ,vous n'avez qu'une envie : hurler à Franklin (John C.Reilly) de se réveiller ,prendre Eva (Tilda Swinton) dans vos bras et fracasser le crâne de Kevin (Ezra Miller) .A voir absolument .Totalement fou ,inédit ,prenant .

Rédigé par Clémence

Commenter cet article

Makinfluence 04/12/2012 18:24

J'attends toujours les "instants cinéma" avec impatience :)
Je vais essayer de voir "We need to talk about Kevin" , j'ai vu un autre film avec Ezra Miller tout jeune qui jouait déjà rôle de perturbé ( Afterschool ) , c'est un mélange de Gus Van Sant et
Larry Clark .