Mange

Publié le 12 Mai 2011

Hemmendorff

X

 

Oh mon Dieu !une photo débectante ?Ah non !Moi ça me fait plutôt marrer .Bon bref .Quel est le sujet du jour ?La BOUFFE !Oui ce n'est pas très délicat ,élégant ou "hype" mais zut .La nourriture c'est essentielle et bon : c'est "le sel de la vie" !OK OK je délire ...Alors pourquoi parler de nourriture ?Parce que c'est ...beh "important" non ?C'est ...beh c'est pas moins intéressant que des sylphides pâlichonnes aux longs cheveux ,non ?Alors vu que je suis égocentrique (noooon !Vraiment ?!) ,I'm going to talk about MY vision of food .Oui tu as le droit de pleurer désespoir .

  

Suis-je à l'aise avec ça ?Oh que oui !Un peu trop même ...probablement .Parce que je mange peut-être un peu trop (genre ,les bonbons du jeudi soir ne sont pas en eux-mêmes indispensables) et trop sucré/gras/salé (ces trois mots à côté ne vous rappelle rien ?Putain de bannière ...) .Mais bon ...j'ai quinze ans après tout ,c'est maintenant ou jamais les bonbons .Donc non je ne fais pas parti des personnes ayant des TCA ,des complexes ,une phobie alimentaire ou qui sont très difficiles pour manger : je n'aime ni le fenouil ni le chou blanc et d'autres choses mais dans l'ensemble ,ça va .Mais j'ai remarqué un truc : beaucoup de gens ont un problème avec ça ,avec la nourriture .Pas tous -loin de là- mais pas mal .Alors je me suis dit "Mais pourquoi je n'en ai pas ?" .Pourquoi moi je n'ai pas de problèmes avec la nourriture ?Bon OK ça doit être en partie dû à un (très) bon métabolisme (je ne me vante pas ,je constate) mais à part ça ...Ce n'est pas qu'une question de bien brûler les calories non ?Qu'est-ce qui fait que je vis bien la nourriture ,que je la vois d'un oeil positif et alléché ?Et bien ...peut-être bien mon père .Et oui .Ave Pater .Pourquoi ?Mon père cuisine et a toujours cuisiné ,du moins depuis que je suis né .Mais apparemment même avant la venue du divin enfant .Non seulement ,mon père ,individu du sexe mâle (c'est mon père en même temps : je dis de la merde) CUISINE -ce qui est assez foufou de la tête dans cette société d'hommes (this is a maaaaa world !) ok je sors- mais il cuisine BIEN and I mean it .Je ne dis pas ça parce que je suis sa fille en gros .Tout le monde s'y accorde à peu prés (sauf un soir où il a fait des ris de veau mais passons ce délicat sujet ...) .Origines ?Pas vraiment .Etant donné qu'il vient d'ici et d'ailleurs (Sheryfa Luna en force !) il n'a pas de "signature Sud" ou "signature Nord" : le beurre salé et l'huile d'olive se côtoient tout comme les patates et les tomates ou la mozzarella et le maroual .Mais bref ,revenons-en au sujet : c'est en grande partie grâce à lui (je pense) que je n'ai pas peur de la nourriture et que je la vis très bien .A l'âge où je n'avais pas de dents il me préparait himself les petits pots et me faisait des tartines beurre-roquefort afin de préparer le terrain du cholestérol (mais noooon ce n'était pas dans ce but !Allô enface maltraitée ?Quedal) .Oui ,beurre-roquefort .Je sais ,tu as déjà le goût dans ta bouche et tu t'apprêtes à vomir : relax ,c'est curieusement pas mauvais (même si ma mère poussait de grand cris quand elle voyait qu'il me donnait ça à manger à deux ans ,moi ,bébé innocent ne pouvant refuser ce qui te donne une haleine de merde) .Puis je fus plus grande (et oui ,j'ai grandi ,dingue ?) et il fît lui même les pizzas ,les tourtes ,les tartes ,les gâteaux , ...Tout en gros .Précision : j'ai une mère au fait ,au cas où vous vous poseriez la question .Et elle vit avec nous .Mais c'est juste que la cuisine c'est bof son truc .Enfin bref ,mon père c'est un peu Bree Van de Kamp feat."la mode bio précoce" : il faisait tout "home made" en 1995 et en 2011 c'est la mode du tout home made .En gros ,mon père c'est le Kate Moss de la cuisine : 16 ans d'avance et quand même la classe .Alain Moss ,ça sonne bien ?Maintenant il ne fait plus les pizzas (on les commande) mais il garde la forme et kiffe le marché comme je kiffe Topshop : mon père que tu lâches dans un beau marché c'est comme toi chez Stella McCartney (ou Norauto ça dépend des goûts) ,hystérie et pâmoison !D'ailleurs ,cet été ,à Londres ,je sens qu'il va aimer faire tous les petits marchés de la capitale en comparant les prix avec la France .Un des plus grands chocs "bouffesque" de mon père ?Le prix des patates en Irlande : "C'est fou !" dixit-il (et c'est vrai que c'est fou ,on dirait qu'elles viennent toutes de Noirmoutier et qu'il y a un super diamant caché à l'intérieur vu leur prix) .Alors voilà ,tout ça pour dire que j'ai grandi avec des têtes de poisson dans la cuisine ,j'ai déjà vu un poulet entier avec la tête la crête ,les yeux et tout (dingue !) ,je connais l'odeur du camembert (et je confirme : ça pue sa race) et des tripes (mais je déteste ça et ça pue aussi sa race) ,je détecte l'odeur de transpiration qu'a le cumin à vingt mètres ,il y a toujours eu au moins deux plaquettes de beurre au frigo ,j'ai toujours mangé des légumes "de saison" et je suis déjà allée choisir une truffe chez Betty (fromagerie sacro-sainte de Toulouse où les prix sont tout aussi sacro-saints : suicide en direct du porte-monnaie) religieusement comme si c'était le Saint Sacrement (mais c'est pas nous qui avons payé ,je vous rassure ,on est anti-suicide-du-porte-monnaie) .Donc c'est ça non ?Savoir ce qu'il y a à l'intérieur d'un poulet ,avoir vu du sang sur la viande ,la moelle contenue dans les os ,les yeux d'un poisson mort (et ça fait faire des cauchemars) , ...Oui tout cela est crade et ce sont des choses que je n'apprécie guère -soyons d'accord sur ce point là ,je fais pas ma pseudo warrior- mais je pense que ce sont aussi ces détails peu ragoûtants qui vous "libèrent" de cette phobie de la nourriture qui est grandissante : les gens n'aiment plus que les blancs de poulets (pas de sang ,pas d'os) ,les steaks hâchés (pas de sang ,pas de tendons) ,les légumes à l'eau (pas de graisse) ,les laits écrémés (pas de graisse) ,les gâteaux et sodas light (pas de "vrai" sucre) , ...Se gaver c'est mal bien sur mais psychoter aussi .Connaître la nourriture ,les vrais goûts et aussi sont côté "cracra" (genre os ,sang et tout le tralala ,vous aurez compris) permet de ...s'en faire une opinion propre ,de la "démystifier" (non le lait de vache n'est pas automatiquement hyper loud à digérer (ou alors j'ai un estomac d'Attila) ,non le beurre n'élargit pas tes hanches instantanément ,non la couenne du jambon n'est pas sale) ,de savoir ce qu'on aime ou pas ,pourquoi ,ce que ça nous fait physiquement et du coup de ne plus en avoir peur .De ne plus avoir peur d'un bout de beurre ou de l'appellation "lécitine de soja" .Oui c'est pas le meilleur pour la santé mais est-ce vraiment si grave d'en manger (en quantité raisonnable accompagné d'une alimentation saine et équilibrée ,ais-je besoin de le dire ?) .Alors Ave Pater .

 

P.S : peut-être qu' être née/vivre à Toulouse a aussi développé mon goût de la nourriture même si au final je n'aime pas le cassoulet .Enfin bref ,on s'en fout .

 

Musique .

 

*

Après tout ça ,rien de mieux qu'un peu de sport avec les photos de Nick Onken et ses photos "sport" (logique gné !) qui foutent la chepé !Et c'est quelqu'un qui n'aime pas le sport qui vous parle ...

 

nick onken photography. and yes, i ran track my whole life. miss it. dans When I was Blonde, I.... par  

 Photographer Nick Onken {Part 2}12

unnamed o04wi0j795 Nick Onken

SPU Intramural Sports

Rédigé par Clémence

Commenter cet article