Lincoln Clarkes

Publié le 5 Octobre 2011

Image 2 of 15 : Licoln_Clarkes_Heroine-10

Koret Building, 99 East Cordova St. Vancouver, October 4, 1998

Hastings Laundry, 35 East Hastings St. Vancouver, April 19, 1998

Mothers Day, Chinatown alley, 53 East Pender St. Vancouver, May 10, 1998

Balmoral Hotel, 159 East Hastings St. April 26, 1998

Empty lot, 40 East Hastings St. Vancouver, March 7, 1999

Sunrise Hotel, Columbia & Hastings St. Vancouver, spring 1998

photos : Lincoln Clarkes

extraite de la série  The Heroine's of Vancouver Downtown Eastside

 

Traduction approximative du texte original que vous trouverez dans le lien ci-dessus :

 

"Les photos de ces femmes canadiennes par Lincoln Clarkes ne sont pas exactement ce à quoi on pourrait s'attendre .Oubliant un temps ses précédentes "missions photographiques" d'aller shooter des mannequins sur les podiums à Paris ou Londres ,ou des portraits de célébrités ,il s'est intéressé aux habitantes des ruelles abandonnées du centre Est de Vancouver dans une série intitulée Heroine .Ses sujets sont prostituées ou voyou ,pour la plupart esclaves de l'héroïne ou du crack ,cocaïne .

Bien qu'exposée sur les murs des galleries ,la série a été loin d'être lucrative pour Lincoln .Il donna une part des profits à ces femmes et leur offrit souvent un aller en avion et des tickets de bus pour s'échapper de leur quartier .Il a aussi accroché les portraits dans son studio et acollé des autocollants vert sur les portraits de celles qui sont mortes à la suite d'un crime ,d'une overdose ou d'une infection ...Les photos couvrent à peu près trois murs du sol au plafond .Dur ."

 

Bon bon bon ,pourquoi tout ça ?A force d'aller sur Lifelounge Photography ,j'étais tombée sur cette série y a quelques mois .Et régulièrement ,pratiquement à chaque fois que je vais sur le site ,j'y rerererererejette un coup d'oeil .C'est un des trucs qui m'a le plus marqué .C'est pas comme si les photos de toxicomanes ,de blessés ,de mutilés ,de guerre ,de malades ,de sidéens on n'en avait jamais vu .Y en a partout .L'horreur est plutôt trop accessible .Mais ces photos ...Non seulement malgré la gravité de la chose ,il y a -selon mon humble opinion- une certaine esthétique et puis ...je sais pas ,y a une émotion .C'est terrible .Donc à force de les regarder et qu'à chaque fois j'y réfléchisse beh voilà .Texte posté .Puis je trouvais le projet et la démarche intéressante : photographier des droguées dans un cadre glauque n'est pas en soi super original mais toute la démarche qu'il y a eu autour avec les tickets d'avion ,les autocollants et tout ...certains diront peut être que c'est folklorique et "bonne conscience" mais moi ,ça me touche .

 

La série sur son site .

Alors bien sur certaines photos sont très dures voire carrément ...crades mais ...à vous de voir .C'est aussi pour cela que j'ai choisi les plus "esthétiques" pour "l'article" .Celles où les femmes sont plutôt jolies .Et plutôt vivantes .

Kate Moss & Leah Stone, Chinatown, Pender St. Vancouver, October 1996

Ce projet est parti de cette photo prise d'une de ses amies ,Leah .Photo d'autant plus dérangeante lorsque l'on sait que dans les années 90 (photo prise en 1996) ,ces pubs Calvin Klein et l'explosion Kate Moss lançaient le mouvement "heroin chic" ayant tendance à donner une image plutôt "classe" et gentiment destroy de la drogue .Quand on voit l'image papier glacé confronté à la réalité de cette drogue ,y a comme quelque chose qui dérange .

 

Maintenant que tu as lu tout ça ,prenons en charge la post phase pour éviter de te jeter par la fenêtre ,écoute ça :

 

Megumi the mily way above - Connan Mockasin

Rédigé par Clémence

Commenter cet article