"Hello, I love you/Let me jump in your game"

Publié le 14 Novembre 2010

X

 

En se perdant dans des pages de magazines l'on ne vit plus ses rêves .L'on ne vit pas ses rêves .L'on ne sait pas ce que l'on veut .L'on ne sait plus ce qu'on veut .En se perdant dans des concerts et des vidéos illusoires l'on ne vit pas ses rêves .L'on ne sait plus ce qu'on veut .En se perdant dans les imaginaires des autres et en écoutant les voix des autres ,l'on ne sait plus qui l'on est .En se perdant dans les livres et les photographies ,en entrant trop souvent dans les idées et les rêves des autres ,l'on n'entretient plus les siens .En se demandant trop souvent qui a raison ,l'on ne sait plus si l'on a raison .L'on sacralise leurs paroles .En admirant les robes en marguerites et celles de dentelle ,l'on ne sait plus lesquelle l'on désire .En se perdant dans des univers qui nous semblent familiers l'on passe à côté du sien et de sa vie .De ses rêves .Qu'est-ce que je veux ?Les chaussures de Charlotte ,les chansons de Carlos ,les textes de Leonard ,les cheveux de Ruslana ,les idées de Joe et d'autres choses .Mais en empruntant à tous ,à tout le monde ,l'on n'a plus de tout .L'on n'a plus rien .Qu'est-ce que je veux vraiment ?Qu'est-ce que je suis vraiment .Je m'abreuve et m'imprégène des autres .Et moi ?Qui suis-je dans tout ça ?Un bout de chaque ?De chacun ?Quel sont mes rêves ?Ils restent en plan .Mes rêves se sont les leurs ,ce qu'ils sont .Ce que je ne serai jamais .Vivre en Angleterre et passer ma vie à danser dans le noir .Rencontrer des gens exceptionnels et ne pas le devenir .Voilà .C'est ce que je veux .Etre l'anonyme heureuse .Heureuse d'eux .Trop d'idoles ,de papier glacé ,de disques ,de photos affichées ,d'interviews lues ,de magazines achetés ,d'infos accumulées , ...Trop des autres .Trop des autres en moi .Comme une greffe que tu rejettes .Parce que tout le monde veut prendre sa revanche un jour .

*

 

Petite chronique Русский (excusez l'éventuelle erreur) .Vendredi ,je suis allée voir à la Cinémathèque avec ma classe de russe un film beh russe du coup .Cтиляги en version originale ,"Stilyaga" en traduction dans notre alphabet et "Zazou" en traduction française .Tout un programme .Le film date de 2008 ,autrement dit ,on n'est pas allés voir un film post stalinisme comme -je ne sais pas pourquoi- beaucoup de gens s'imaginent à l'évoquation de l'adjectif "russe" .L'histoire ?Sous le régime communiste où tu ne peux pas faire grand chose à part obéir et approuver ,l'on suit une bande de jeunes "zazous" révoltés du jazz ,qui se fringuent comme pas possible et vénèrent l'Amérique .Ils font la fête dans des caves ,achètent leurs fringues sous le manteau et utilisent de la colle industrielle pour faire tenir leur "pompadour" .Quand ils ne se pavanent pas sur "Broadway Boulevard" ,ils vivent comme les "autres" ,communistes en blouses bleues ,dans des appartements communautaires ,des taudis à rats et étudient des boulots qui les passionnent au moins autant que la parole du Petit Père du peuple ,c'est à dire peu .Pour les moins chanceux ,ils dchargent des trains tout la nuit pour amasser la somme nécessaire à l'acquisition de Creepers ou d'une nouvelle cravate en soie tellement "cool" .Le problème ?Tout cela (vêtements ,jazz américain ,fête , ...) est interdit par Staline et les Jeunesses Communistes ne se gênent pas pour le leur rappeler : elles descendent dans les lieux où se déroulent les fêtes et armées de ciseaux ,leur coupent et déchirent cheveux ,vêtements ,vynils et accessoires .Mais deuxième problème ,ce jeune Mels ,jeune communiste sombre et taciturne comme sa veste kaki-marron-noir moche ,tombe amoureux de la jeune Polina dîte "Polly" par ses amis les zazous qui se plaisent à américaniser leurs noms .Polina est mignonne ,frivole mais pas si conne et ne cède pas facilement aux avances de Mels .Alors il emploie lesgrands moyens et laisse au bord de la route ses "potos les cocos" pour rejoindre sa stilyaga .S'en suit tout un tas de complications et d' "aventures" du quotidien de jeunes rebelles en territoire communiste .Entre Charlie Parker et Stakhanov ,le choix est vite fait pour Mels désormais rebaptisé "Mel" qui suit ses nouveaux potes dans leurs virées nocturnes et leur culte de l'apparence et de l'Amérique .A voir ?Pourquoi pas si vous pouvez vous le procurer ,n'existant évidemment que peu de copies format ciné en France .Ah oui ,j'allais oublié ,c'est une comédie musicale .Un film qui met de bonne humeur et vous pique les yeux .

Rédigé par Clémence

Publié dans #Cinéma

Commenter cet article

Dr Glamoor Kosmik 22/11/2010 12:20


"Hello, i love you want you tell me your name?"


Clémence 22/11/2010 16:46



=)