Danse

Publié le 10 Mars 2012

 

The new dance project by Christopher PeddecordKaelee Nikolle Jones Peddecord Photo Christopher Peddecord Photo is a genius

The new dance project by Christopher Peddecord

4_large

photos : Christopher Peddecord

philguillou: Sofi Berelidze by Chadwick Tyler.Mirage magazine,2009

 Tabernacle II Hang Chadwick Tyler CHADWICK TYLER. Vous connaissez sûrement les publicités e...

CHADWICK TYLER. Vous connaissez sûrement les publicités e...CHADWICK TYLER. Vous connaissez sûrement les publicités e...

CHADWICK TYLER. Vous connaissez sûrement les publicités e...

SPREAD: Constance Jablonski by Chadwick Tyler for GREY Magazine

Photo by Chadwick TylerChadwick Tyler

photos : Chadwick Tyler

90srunway: Kate Moss backstage at John Galliano F/W 1995 Kate Moss

gethecool: Kate Moss @Vivienne Westwood F/W 1994. stopdropandvogue: Maison Martin Margiela 1992 backstage photography by Marina Faust

-fleursdumal: Kate Moss at John Galliano behiko: Kate Moss for John Galliano S/S 1990

moldavia: Naomi Campbell, Kate Moss, and Helena Christensen @ John Galliano S/S 1995

Kate Moss

 

Jack - Herr Styler / Troubleman - Electric Guest / Do the whirlwind - Architecture in Helsinki

 

*

Instant thé macha ,instant cinéma

Lost in translation

 

Pourquoi ne pas avoir vu ce film avant ?Ca fait parti des films comme ça que tout le monde a vu ,qui sont biens et je le sais mais pourtant ...Signalons que je n'ai pas vu Titanic .Ni aucun Star Wars .Vous inquiétez pas ,je me pendrai juste après .Donc donc donc ,Lost in translation ?Et beh très bien .Très bien évidemment .Après Marie Antoinette ,Somewhere et Virgin Suicides je déclare très officiellement (et non ,tu ne t'en fous pas) que c'est mon Sofia Coppola préféré juste avant Somewhere .Je n'aimais pas Scarlett Johansson avant de voir ce film .Même Scoop d'Allen que j'avais adoré ,même Vicky Christina Barcelona que j'avais adoré ,même ...même ceux là ne m'avaient pas fait aimer Scarlett Johansson .Mais là ...Oh Dieu que ce film est bien .Dieu que l'image est belle .Dieu que la musique est bonne .Dieu que Bill Muray est ...super ."Super" sonne faible .Leur duo marche à merveille et ce Tokyo de nuit et ces couleurs fanées et cette langue omniprésente qu'aucun des deux ne comprend et ...je sais pas .Y a une sorte de magie .C'est plus qu'un Marie Antoinette qui se base surtout sur l'esthétique et le côté onestfashiononmangedesmacaronsrosesaumonetvertd'eau .Et non je n'ai pas mis cette photo en illustration pour rameuter les foules .Bref c'est ...c'est la rencontre à Tokyo de deux américains : Charlotte ,jeune étudiante en psychologie (psychiatrie ?) ,très intelligente et cultivée ;et Bob Harris ,acteur célèbre sur le déclin .Ils sont tous les deux "en exil" et tous les deux seuls .Elle est délaissée par un fiancé pris par son boulot et il est loin de sa famille dont il n'a pas l'air de tellement se préoccuper .Ils vont se rencontrer .Elle est toute jeune et il est presque vieux .Elle est considérée comme "bêcheuse" et il est considéré comme "ringard" .Que dire de plus ?Un karaoké Sex Pistols-Pretenders ,un club de striptease sur fond de Peaches et des balades plus ou moins indécises dans un Tokyo grouillant et incompréhensible .

Les Noces rebelles

 

Grosse grosse grosse grosse claque .Forte violence psychologique (on dirait un diagnostic médical un peu là non ?) .Très dur mais tellement bien .Mention spéciale à Kate Winslet qui est wow .

Oslo 31

 

Joli film norvégien dont on sort en se demandant où il veut vraiment en venir .Pourquoi ?Il narre la journée du 30 août d'Anders ,homme de 34 ans sortant de cure de désintoxication et retournant pour la première fois depuis longtemps à Oslo pour un entretien d'embauche .Il en profite pour rendre visite à un de ses meilleurs amis et tente de renouer contact avec une ex par messagerie téléphonique .On le suit dans cette journée qui durera plus longtemps de prévu pour s'étendre jusqu'au 31 août au matin : le dernier jour d'été .Celui qui annonce le long hiver scandinave ,redouté et propice au moral bas .Que fait Anders ?Pourquoi a-t-il été toxicomane ?Veut-il vraiment arrêter ?A-t-il autre chose en tête en revenant à Oslo ?On ne sait pas vraiment jusqu'à la fin du film en fait .C'est ça qui est flou : Anders (Anders Danielsen Lie) n'a pas vraiment de raison "apparente" de se droguer .Il avait un bon boulot -boulot intéressant en plus (journaliste)-des parents plutôt intellectuels et aisés d'après sa description ,un toit sur la tête et une petite copine .Pas de problèmes d'argent ou de traumatismes familiaux .Que reste-t-il alors ?Un tempérament suicidaire ?La dépression ?Tout cela est flou et je vous laisse déduire par vous même en allant voir le film mais ...je ne sais pas trop comment raconter ce film .Il n'y a rien de précis à raconter .C'est lent ,un peu trop contemplatif parfois mais en même temps c'est curieusement prenant (même s'il vaut mieux y aller bien éveillé) et ...je sais pas ,on s'attache à cet Anders qui erre de maison en fête et d'appartement en parc tout en tentant de faire un bilan de sa vie ,de ce qu'il attend et veut et de ce qu'il a et de ce qu'il n'a pas , ...Oslo apparaît comme une capitale bien petite et une ville plutôt morne pour ce qui est sensé être le centre d'attraction du pays .La lumière est pâle et le soleil déjà faible .Comme le dit Johanne (Johanne Kjellevik Ledang) "ils vont vider les bassins" .

Soundtrack d'Oslo 31 .

Rédigé par Clémence

Publié dans #Cinéma

Commenter cet article