Cinéma

Publié le 24 Octobre 2012

 
*
 

Instant kalinka ,instant cinéma

"Reality", de Matteo Garrone.

Reality

 

Par Matteo Garrone ,le réalisateur de Gomorra qui a des amis plutôt cool (ironie ! Certains acteurs de ce film dénoncant la mafia se sont avérés ,après le tournage ,être eux-mêmes membres de la mafia : ambiance) ,Reality fût réalisé et grave réussi .Parce que même si je n'irais pas jusqu'à dire que Reality "ressuscite la comédie italienne" -comme le dit Libération sur l'affiche du film- ,ce film est vraiment très très très très bien .Pas forcément comique (même si on rit parfois) parce que trop grave pour être comique .Mais qu'est-ce que ça raconte ?Ca raconte comment la télé réalité peut rendre fou .Peu désociabiliser .Peu faire fondre un plomb et éloigner justement de la ...réalité .Luciano (Aniello Arena) est marié à Maria (Loredana Simioli) .Ils ont même des enfants .Luciano est poissonier .Officiellement .En vérité ,il trafique aussi avec son ami et collègue Michele (Nando Paone) -très pieux- ainsi que sa femme ,dans une sombre historette de robots ménagers pas bien méchante mais tout de même illégale (je n'ai pas vriament compris le système de leur embrouille mais en tout cas ça marche suffisamment pour leur rapporter de l'argent) .Tout va plutôt bien pour eux .Ils ne sont pas riches ,galèrent un peu financièrement et vivent dans un milieu "défavorisé" mais ...ça va .Ils ont une famille et des amis criards ,bruyants ,pas très classes ,un peu "vulgaires" quoi .Des mamies aux mi-bas chair ,à la permanente un peu ratés et aux ventres plein de pastas .Des cousins et cousines aux vêtements tape à l'oeil et aux rires gras .Des enfants un peu trop gros et trop roses .Mais en fait ,ils sont sympathiques .Saoûlants ,lourds ,envahissants mais sympathiques .Et Matteo Garrone réussit à les filmer sans condescendance ,sans snobisme ,sans sembler dire "eux ,les beaufs" .Pas du tout .Ils les filment juste comme ils sont .A nous de les supporter ou pas ,des les juger ou pas .Et toute cette famille qui vit dans un vieux ,très vieux et très délabré mais magnifique bâtiment Naples a une fascination pour Enzo (Raffaele Ferrante) .Enzo est un gagnant de l'émission El Grande Fratello ,adaptation italienne du Big Brother anglais : le pire de la télé réalité .Ou pas loin .Secret Story en pire .Ils sont tellement fascinés que les enfants de Luciano vont le pousser à participer au casting de la nouvelle saison .Pour leur faire plaisir ,Luciano va le faire .Mais petit à petit ,il va entrer dans une folie .Pernicieuse cette folie car il ne se rend pas compte qu'elle l'envahit peu à peu ,sans qu'il le réalise .Avec une nouvelle critique de l'Italie ,mais cette fois-ci de sa télé réalité berlusconienne et non de sa mafia qu'on peut ,hélas ,qualifier d' "ancestrale" ;Matteo Garrone frappe très fort .Anecdote : Aniello Arena qui joue Luciano n'est pas acteur à la base et a appris ce métier en prison ,où il est toujours ,pour meurtre .Il n'est sorti de prison que pour le tournage du film .

 

A history of violence

 

Ô Viggo Viggo Viggo ..En vieux scandinave (norrois ,exactement .Si si si ,je connais le vieux norrois) ,Viggo veut dire "le guerrier" .Milediou que c'est vrai dans ce film !Bon déjà Viggo Mortensen quoi : dès qu'il apparaît sur un écran ou une photo ,tu dois dire à tes hormones de se calmer .Et en plus Viggo Mortensen qui te give le killer look ,qui se bât ,qui sert fermement du café mais ...aaaaah il n'y a que les bûcherons danois ascendants acteurs qui savent faire ça quoi .Mais focus focus focus ,revenons-en à nos moutons et parlons du film .Déjà ,c'est un film de Cronenberg donc pose ton front au sol et prosterne toi .Un film de Cronenberg AVEC Mortensen et Ed Harris dedans : là ,tu entres en religion .Et en plus ce film mais ...aaaaah ...c'est tellement bien .Tom Stall (Viggo Mortensen) est un père de famille bien comme il faut : il tient un restaurant dans un petit bled de l'Indiana .Sa femme Edie (Maria Bello) est tout aussi charmante que lui ,ils ont une petite fille nommée Sarah et un fils ado nommé Jack .Limite c'est la perfection de la petite famille américaine lambda .Seulement ,un soir ,à la fermeture de son restaurant ,Tom Stall voit arriver deux hommes un peu louches .Ils commandent alors que Tom leur a clairement dit que le restaurant fermait .Mais si ce n'était que ça ...Ces gars sont en fait deux braqueurs ascendants grave violents qui ne sont pas là que pour le fric mais aussi pour tuer Tom ,ses deux employés et les quelques clients restants .Mais c'est là que tout bascule et que Tom devient le héros de la petite ville : il abât les deux braqueurs en mode ninja de fou et sauve donc tout le monde .Porté aux nues (mais tout de même avec un pied dans le plâtre) ,Tom n'est pourtant pas à l'aise dans cette position de "héros" .Il passe à la télévision ,les journalistes le suivent , ...Il espère que tout cela se calme .Jusqu'au jour où deux hommes l'ayant vu à la télévision viennent le voir dans son restaurant et le prennent pour un certain Joey Cusack .Tout irait bien si ces deux hommes -dont un certain Carl Fogarty (Ed Harris) à l'oeil blanc et à la balafre toute sympathique- n'étaient pas de violents mafieux qui croient reconnaître en Tom un de leurs anciens complices ,qui ,apparemment ,leur aurait apporté la poisse ...Tom nie et nie encore mais Fogarty ne semble pas près à lâcher Tom .La question se pose alors : Tom est-il vraiment Tom ?A voir absolument malgré quelques scènes de violence particulièrement crues .Très bien filmé ,très bien tourné ,très bien trouvé ,très bien fait ,très bien tout .C'est prenant ,pesant ,angoissant ,violent mais ...tellement tellement bien .Si ce n'est la fin qui laisse justement sur sa faim .

 

 

In the mood for love

 

C'est très lent et il ne se passe pas grand chose .Mais c'est très beau .Très très beau .L'image et l'histoire sont très ...belles .Poétiques .Il n'y a pas un détail à changer dans chaque plan ,tous plus parfaits les uns que les autres .Cependant ,tu risques de lentement sombrer dans le sommeil si tu n'es pas d'humeur ardemment romantique ou inspirée .Mais rien que pour la musique ,l'image et la délicatesse de l'histoie ,il faudrait le voir .Même Strauss Kahn deviendrait romantique en le voyant .Ecoutez au moins le fameux Yumeji's theme .

 

 SKYFALL: 15 nouvelles images du prochain James Bond

Skyfall

 

Première séance de la journée le jour de sa sortie .Et pourtant je ne suis pas une fan de James Bond ,loin de là .J'ai du en voir un ancien (Demain ne meurt jamais je crois) et puis Casino Royale ,Quantum of Solace ,celui-ci et voilà .Je n'aime pas trop les films d'action ou d'espionnage .Tous ces films avec des cascades ,des gadgets ,tout ça ...Je préfère un bon film serbo croate sous titré en néerlandais avec de l'Earl Grey et des madeleines bios (ou pas) .Mais celui-ci est vraiment bien .Il dure 2h25 et on ne s'ennuie pas (même si la fin est un peu longuette) .Et en plus il y a un très bon casting (si ce n'est la James Bond girl ,très belle mais tout aussi parfaitement inutile) avec ,top of the cake .........................Ben Whishaw !Oui !Lui-même qui t'as fait dessiner des coeurs sur les murs après avoir vu Bright Star .Celui qui jouait John Keats hacke désormais des ordinateurs et ça lui va tout aussi bien .Je ne peux vous dire si Sam Mendes a respecté la "tradition" James Bond ,s'il y a assez de gadgets ou pas ,assez de courses-poursuites ou pas : je ne m'y connais pas et ne suis pas une geek absolue de 007 .Mais mais mais le générique est superbe (passons la chanson d'Adele qui est sympathique sans plus ,ici ,je parle plutôt de l'aspect graphique) ,la course-poursuite du début est tout aussi improbable que prenante et d'ailleurs pas mal de séquences du film sont totalement pas crédibles mais totalement cool : étranglement subaquatique à 3° avec sa jambe en guise de corde ,survie à une chute dans une cascade après s'être fait toucher en plein épaule par une balle d'une arme plutôt méchante ,barre d'un ascenseur en guise de trapèze avec le corps dans le vide sur environ 50 étages d'un gratte-ciel chinois avec ses seules mains pour s'accrocher etc etc .Que dire de plus ?Je serais incapable de vous raconter l'intrigue à base de noms compliqués de gens qui ont des postes compliqués tout en poursuivant des mecs aux occupations compliquées et légalement très compliquées mais voilà ,c'est bien (je me répète à peine là non ?) .Puis ...puis faut voir au moins une fois Javier Bardem en blond pour constater à quel point il PEUT faire encore PLUS peur que dans No country for old men (avec en bonus un instant dentition particulièrement savoureux) .Faut voir les ongles d'avorteuses du Moyen Âge de Bérénice Marlohe .Faut voir les cicatrices plus sexy tu meurs de Daniel Craig (le seul homme a avoir des cicatrices sexy ET des bras qui font des creux ,des bosses et des V stressants tellement il a du muscle sous sa peau d'agent secret) .Et faut voir le regard délicieusement perçant de Ben Whishaw face à de grands écrans d'ordinateur qui affichent d'improbables dodecahedrons de chiffres : charming .

 

*

 

Crooked head - Great mountain fire / Late lights - Great mountain fire / It's alright - Great mountain fire / To be like I - China Rats / At least those kids are getting fed - China rats (merci !) / Los Angeles - Lescop

Nancy Reyes

photo : Nancy Reyes

Les implants sous la peau : étrangement beau .Mais tout autant creepy .

Rédigé par Clémence

Publié dans #Cinéma

Commenter cet article

Jeux gratuit 19/11/2012 10:43

De supers films, je les ai tous vus.

dr.glamoor.kosmik 24/10/2012 18:50

De rien pour "China rats".
"creepy" et "weird" pour les implants.