Alma

Publié le 3 Septembre 2012

Une des chansons de la superbe bande originale de Confessions d'un enfant du siècle ... plus ici et ici .

 

*

Aujourd'hui ,j'ai 17 ans .

 

La très belle série de photos (nus inside) d'Alma Helgesson par Karolina Krupa pour l'association Raise hope for Congo ,le Congo de l'Est étant un des pays au plus haut taux de viols et violences sexuelles .

 

Mais sinon ...

 

Instant Banania ,instant cinéma

Broken

 

On commence par le très très mais alors très beau Broken .J'allais voir ce film sans grand enthousiasme .Juste "comme ça" .Et j'en suis ressortie très contente ,très surprise .Agréablement surprise .Ca fait parti des films où j'ai été portée ,comme ça ,sans faire aucun effort ,sans même y penser .Ca m'a beaucoup plu et je suis rentrée dedans et c'était évident .Ca fait parti des films où quand tu sors tu flottes un peu ,il ne faut pas trop te brusquer parce que tu ne vois plus le monde autour de toi tout à fait comme d'habitude ,parce que tu n'es pas encore totalement revenue à la "réalité" ,tu es encore un peu dans la salle alors que tu es dans une rame de métro .Ca fait très cliché de dire ça peut-être mais personnellement ,c'est ce qui m'arrive quand je sors d'un très bon film ou du moins d'un film très touchant/émouvant/brusque/intestinal (wtf ?) .Donc Broken .Alors déjà ,Broken pas si triste que peut le laisser penser le titre ou la bande d'annonce .Bien sur ça ne rigole pas vraiment et il y a beaucoup d'évènements brusques voire tragiques mais c'est aussi drôle parfois ,même heureux .Ensuite il y a Eloïse Laurence qui joue Skunk (Emily de son vrai nom) et qui est powowow .Tellement douée ,tellement touchante ,tellement jolie ,tellement attachante .Même quand elle fait chier son père en l'harcelant pour qu'il lui achète un nouveau téléphone portable et qu'elle y passe toutes les techniques de rabâchage existantes .Son père justement ,Archie dans le film ,joué par Tim Roth (mains en l'air et front contre le sol dans une attitude de vénération divine) .Que dire ?Tim Roth .Tim Roth quoi .Mr Orange : la classe .Puis il y a Cillian Murphy que j'avais pas du tout reconnu ,Bill Milner dans le rôle du frère adolescent et drôle de Skunk (Jed) ,Rory Kinnear dans le rôle de M.Oswald ,père polonais de trois affreuses filles menteuses ,racketteuses et cruelles ;lui-même étant violent (sauf avec ses filles chéries) et rappellant presque Jack Nicholson dans Shining .Et un certain Robert Emms ,magistral dans le rôle de Rick Buckley ,doux attardé qui va s'avérer pas si doux que ça ...Mais alors ,quelle est l'histoire de ce film ?Et bien ..il n'y en a pas tellement .Tout part d'un emballage de préservatif retrouvé par M.Oswald qui se déchaîne alors de colère ,harcelant sa fille aînée pour qu'elle lui donne le nom du "connard" .Cette fille va dénoncer Rick -"l'attardé" donc- en disant que c'est avec lui qu'elle a couché .Son père en déduit qu'il l'a violé .Sa fille dément .Mais il ne l'écoute pas .Il sort ,casse la gueule à Rick qui lavait sa voiture et discutait avec Skunk .Skunk assite à cela ,choquée ,elle aide un Rick sanguinolant .Les flics débarquent .Ils embarquent Rick et non M.Oswald qui l'a pourtant agressé .Skunk ne comprend pas .Il va s'avérer que la fille Oswald a menti et que Rick ne l'a jamais touché .Rick ,traumatisé par les coups et considéré comme "fou" va aller dans un hôpital psychiatrique .Jusqu'au jour où il revient à la maison pour un weekend et où tout va changer .Mais il se passe plein de choses entre temps : Skunk va rentrer au collège et elle angoisse ,son frère s'amusant à lui faire peur en lui disant qu'on va la bizuter ,lui tirer les cheveux , ...Puis Skunk espère avoir Mike pour prof .Mike c'est le copain de sa nounou (Zana Marjanovic) dont elle est un peu amoureuse .Elle rencontre aussi Dillon (George Sargeant) avec qui elle va "sortir" .Puis elle assiste quotidiennement à ces disputes assez violentes entre familles du voisinage .Elle se fait racketter par la plus jeune fille Oswald et cassée la gueule par une de ses soeurs .Et ...et plein d'autres choses .Plein d'évènements comme ça ,en chaîne qui nous amène à comprendre toute cette haine entre ces familles .Oh et puis oui ,la vie de Skunk est rythmée par son diabète de type 1 ,qu'elle contrôle tous les jours .Ce film est un peu tout à la fois : une peinture sociale d'une Angleterre de faubourgs pas très argentés ,des histoires de vie ,un film qui parle de la mort ,de l'enfance ,de la perte de l'innocence , ...Mais qui n'est pas larmoyant pour autant .Et c'est très très très très très réussi .A voir absolument .

 

Confessions d'un enfant du siècle

 

C'est très beau .Très esthétique .La lumière est magnifique ,les images le sont aussi .Comme on dit ,la "photo" est superbe .Les acteurs sont aussi tous très bon .C'est très bien interprété .Sincèrement j'étais soufflée par Peter Doherty .Parce que j'ai beau beaucoup beaucoup aimé sa musique ,je me disais "Ouais non mais à l'écran ,je crains le pire ..." .Et bien pas du tout .Mais alors ,absolument pas .Il est vraiment bon et juste .Pas ridicule .Charlotte Gainsbourg -qui d'habitude m'irrite grave- est elle aussi très bien .Mais seul problème ...le film .Ah beh oui .C'est romantique ,lent ,long ,posé .Ca ,c'est sûr ,on est dans l'ambiance .Le problème est qu'il ne se passe rien .Absolument rien .Et j'ai beau aimé les films lents ,contemplatifs ,là ,c'est trop .Trop de rien ,trop de vide ,trop de longueurs ,trop ...chiant .Donc oui ce film vaut le coup d'oeil pour les acteurs et son esthétique -visuellement c'est extrêmement réussi- mais si vous voulez vous endormir c'est aussi très bien .Il dure deux heures et vraiment ,j'avais l'impression d'être restée trois heures dans la salle .Ah oui ,la musique est très belle aussi : super bo .Mais voilà .Dommage parce que j'avais pourtant adoré Stella ,de la même réalisatrice -Sylvie Verheyde- et n'avais vraiment pas compris qu'on en ait pas plus entendu parler .Mais alors celui-ci ,Confessions d'un enfant du siècle ,je serai vraiment pas étonnée s'il reste une semaine à l'affiche et qu'on en parle qu'en entrefilets .Donc voilà ,déception .

 

a royal affaire

A royal affair

 

Encore du film en costumes mais vraiment meilleur .Normalement ,ce film sort en France en novembre .Mais un cinéma d'art et d'essai toulousain l'a en avant première : wesh wesh VIP hipster danois susu .Donc je suis allée le voir hier .Autant dire qu'après avoir vu Confessions d'un enfant du siècle ,j'allais vraiment à reculons voir du films à crinoline et pourpoints .D'autant plus lorsque celui ci relate l'histoire vraie d'un "triangle amoureux" (nous reviendrons sur cette appelation mensongère) à la cour du Danemark au XVIIIème siècle : ambiance funky .Alors premièrement ,triangle amoureux il n'y a pas .Signalez-le moi si je me trompe mais le principe d'un (bizarre) love triangle c'est trois personnes ensemble non ?Bon beh là c'est pas ça .La reine trompe le roi avec son médecin .Le médecin est très proche du roi (gné logique !) et la reine couche avec le médecin mais en aucun cas il n'y a flirt entre le médecin et le roi donc pas de triangle ,point final .Voilà ,ce point éclairci ,nous pouvons sereinement commencer ...Donc donc donc ,tout commence avec Carolina Mathilda ,une jeune noble anglaise (Alicia Vikander) qui est mariée au roi du Danemark -Christian VII (Mikkel Boe Folsgaard)- sans même l'avoir jamais vu : rien de bien étonnant ,nous ne sommes pas en 2012 .Elle devient donc ...reine du Danemark (bravo !) et part vivre là bas .Elle y découvre un roi jeune et plutôt drôle au premier abord mais qui s'avère finalement infidèle ,cruel et légèrement "touché" .Il n'a que faire de son royaume et laisse toutes les lois et décisions au Conseil qui gouverne donc le pays .Le Danemark est alors obscurantiste et très religieux ,encore sous le servage .Les Lumières naissantes en France ou en Angleterre n'ont pas atteint ce pays très fermé .D'ailleurs ,à l'arrivée de la Reine à la Cour ,on lui annonce que certains des livres qu'elle a amené d'Angleterre sont ici censurés et lui seront donc confisqués .La Reine entre dans une lente et progressive dépression : elle ne reconnait aucun des "esprits libres" (on reste au XVIIIème siècle quand même hein ,c'est pas non plus parité ,égalité et tolérance à gogo) au milieu desquels elle a évolué en Angleterre et est délaissée par son mari .Jusqu'au jour où Johann Struensee (Mads Mikkelsen) arrive à la Cour en tant que nouveau médecin du Roi .Seulement ,ce que personne ne sait ,c'est que Johann Struensee est aussi l'auteur anonyme de petits textes passés sous le manteau et ayant -oh Ciel !- des idées des Lumières !Il a même fait passer au château des livres de Rousseau et Diderot ou Voltaire (cachés ,bien sur) : rebeeeeeelle !La Reine s'en rend bien vite compte ...et kiffe grave !Tellement qu'il lui prête des livres enroulés et dissimulés dans des tissus et tout genre "top secret on s'comprend" .Et là ,va commencer ,une grande grande et belle histoire d'amour fou : le vrai ,le grand ,le bel ,le magnifique Amour .Prêts à tout pour changer les mentalités au Danemark et influencer le Roi (afin qu'il influence à son tour le Conseil) et ainsi ouvrir le pays aux Lumières ,ils vont batailler tels de fougueux amants révolutionnaires ...tadaaam !Alors bon là oui je me fous un peu de leur gueule mais en fait c'est très bien ,très réussi ,pas ennuyeux du tout malgré de lents et très beaux plans sur les grandes étendues danoises verdoyantes et pas gnangnan genre "pour tout ce qui veulent changer le moooooonde" sur fond d'échanges salivaires de l'extrême (là ,normalement ,vous avez compris pour qui j'aurais voté si j'avais pu) .Donc allez voir ce film vraiment .En plus c'est romantique MAIS ce n'est pas qu'une histoire d'amour ,les contextes sociaux ,historiques et politiques ont aussi une grande place (notamment tout le chemin de "manipultion" du Roi pour le persuader d'affirmer son autorité au Conseil) et Mads Mikkelsen a un jenesaisquoi avec sa tête de chaman suédois buriné .

Rédigé par Clémence

Publié dans #Cinéma

Commenter cet article

dr.glamoor.kosmik 03/09/2012 22:02

happy birthday happy birthday!!

http://youtu.be/HgqD826HGuI